Lors de mon passage au Salon des Outre-mer 2016, j’ai ramené une crème de piment habanero donnée par épices et délices. Je ne cuisine pas pimentée car cela masque le goût des aliments et je ne vois pas trop l’intérêt d’avoir les yeux qui piquent, le palais en feu et le nez qui coule.Quand je fais mes tartes au thon, j’ai pour coutume d’ajouter une pointe de piment dans l’assaisonnement du thon. Cela relève la préparation. La gourmande touch’: Une béchamel à...